Adapter les bureaux de vote aux handicapés

Rendre les bureaux de vote et les isoloirs facilement accessibles aux personnes handicapées. C’est ce que demandent le ministre de l’Intérieur Guido De Padt (Open VLD) et la Secrétaire d’Etat aux personnes handicapées Julie Fernandez Fernandez (PS) aux communes.
Le ministre de l’Intérieur Guido De Padt (photo) et la Secrétaire d’Etat aux personnes handicapées Julie Fernandez Fernandez ont envoyé une circulaire aux communes belges. Celles-ci sont en effet responsables de l’organisation pratique les élections du 7 juin prochain.
Rédigée en concertation avec des organisations de personnes handicapées, la circulaire mentionne quelques conseils pratiques: prévoir des places de parking à proximité des bureaux de vote, éviter les escaliers, installer des isoloirs plus larges pour permettre aux personnes en chaise roulante d’y entrer.

A l’intérieur des isoloirs, il vaut mieux des tables plus basses, indique encore la circulaire ministérielle. Les urnes ne doivent pas non plus être placées trop haut, toujours pour permettre aux personnes en chaise roulante d’y placer leur bulletin de vote.
A l’intérieur des isoloirs, il vaut mieux des tables plus basses, indique encore la circulaire ministérielle. Les urnes ne doivent pas non plus être placées trop haut, toujours pour permettre aux personnes en chaise roulante d’y placer leur bulletin de vote.
Et pour les personnes qui voient mal, il faut une écriture agrandie sur le bulletin de vote et une loupe.

Lors des dernières élections en date - les élections législatives de 2007 -, une circulaire similaire avait été envoyée aux communes. La nouvelle lettre contient néanmoins une série de nouvelles recommandations. Elles ont pour but de permettre aux personnes handicapées de voter de façon tout à fait autonome.