Anderlecht et Standard à nouveau côte-à-côte

Le match de clôture de la 32e journée de première division belge de football, ce dimanche, n’a pas permis à Anderlecht de prendre seul la tête du classement. Les Bruxellois n’ont engrangé qu’un point suite à leur match nul contre Tubize, tout comme l’avait fait la veille le Standard.
La course au titre du championnat de Belgique se poursuit avec tout autant de suspens que la semaine dernière. Anderlecht et le Standard de Liège avaient en effet entamé la 32e journée de jeu avec un total de 70 points chacun.

Samedi, le Standard ne parvenait qu’à réaliser un match nul 0-0 contre Zulte Waregem et à empocher ainsi un point. Il craignait alors de se faire dépasser au classement par Anderlecht qui n’aurait pas dû éprouver trop de difficultés à battre Tubize (avant-dernier au classement) et à engranger 3 points.

Il n’en a rien été. Anderlecht n’est pas parvenu à saisir cette occasion unique de se retrouver seul en tête du classement. Au terme de son match nul 1-1 contre Tubize, l’équipe bruxelloise ne prenait en effet qu’un seul point et se retrouve donc également avec 71 points côte-à-côte avec le Standard en tête du classement.
Au stade Leburton, Tubize - qui jouera la saison prochaine en division 2 de football - est parvenu ce dimanche soir à contenir Anderlecht, qui était sans doute stressé par l’enjeu du match. Dès la première minute, l’équipe wallonne fit preuve de combativité et rendit la tâche difficile à son opposant.

A la 71e minute de jeu, Anderlecht devait se séparer de Jan Polak, renvoyé sur les bancs avec un carton rouge (deux cartons jaunes). Dix minutes plus tard, Grégory Dufer marquait le premier but de la rencontre, dans le goal de Schollen : 1-0 pour Tubize.

Il fallut attendre la 96e minute, dans les arrêts de jeu, pour voir Wasilewski (photo) sauver l’honneur d’Anderlecht avec un but égalisateur.

Le Racing Genk s’incline devant Courtrai

D’entrée de jeu, Genk prit le contrôle de la partie et imposa sa volonté à Courtrai. Les Limbourgeois ne parvinrent néanmoins pas à concrétiser l’une des nombreuses occasions de marquer.
Courtrai vit son gardien Van Hout arrêter les ballons d’Ederson et d’Ogunjimi et put ainsi se rendre aux vestiaires sans avoir dû encaisser de but adverse.

En seconde mi-temps, ce fut également Istvan Bakx qui surprit le gardien Davino Verhulst et plaça le seul but de la rencontre : 0-1 pour Courtrai (photo). Genk se vit encore attribuer deux cartons jaunes, mais ne parvint pas à répondre à ses adversaires. Le score resta donc inchangé au coup de sifflet final.

Le Racing Genk descend ainsi à la 7e place du classement, tandis que Courtrai est 14e et quitte la zone des barrages.