Les premiers peupliers transgéniques plantés en Flandre

La ministre flamande en charge de la Science et de l’Innovation, Patricia Ceysens, a planté les premiers peupliers transgéniques en Flandre, dans la commune gantoise de Zwijnaarde. Elle a ainsi donné le coup d’envoi aux controversés essais en champs du Vlaams Instituut voor Biotechnologie (VIB).
Ces essais constituent une étape importante pour l'étude du VIB portant sur la production de bio-éthanol, les peupliers ayant été génétiquement modifiés afin d'en augmenter la production.
Le premier arbuste a été planté à l’air libre par la ministre flamande de la Science et de l’Innovation, Patricia Ceysens.

Après un arrêt du Conseil d'Etat, ces tests avaient finalement été autorisés en février dernier par les ministres du Climat Paul Magnette (PS) et de la Santé Laurette Onkelinx (PS), tous deux auparavant opposés au projet.

Le projet reste toutefois suivi de très près. "Des conditions très strictes doivent être remplies", explique René Custers du VIB.

"Nous avons obtenu un avis positif de la part du Conseil de la bio sécurité. Ce dernier a seulement imposé deux conditions supplémentaires. Durant la période de floraison, nous devons effectuer deux rapports au lieu d’un. Nous devons par ailleurs suivre le projet jusqu’à deux ans après sa réalisation", a-t-il indiqué.

Au total, 360 peupliers seront plantés sur le terrain de l’institut flamand des biotechnologies à Zwijaarde.