Record de méfiance envers les politiques et les banquiers

Selon un sondage paru dans le quotidien flamand De Standaard, la confiance dans les politiques est au plus bas. De leur côté, les banquiers enregistrent la baisse la plus importante d’un point de vue relatif et obtiennent ainsi le score le plus bas jamais observé.
Le Belge n'a encore jamais fait si peu confiance aux hommes politiques et aux banquiers qu'à l'heure actuelle.

Le capital de confiance dont bénéficient les CEO et les syndicats est également en baisse, selon les Flamands, les Wallons et les Bruxellois.

C’est ce qui ressort d’un sondage publié par le quotidien De Standaard, et réalisé par l'institut d'études de marché Gfk qui étudie depuis quelques années les emplois dans lesquels les Belges ont confiance.
Selon le directeur général de Gfk, Mark Hofmans, la confiance a diminué dans presque toutes les catégories d'emploi cette année.

Les banquiers (45%) enregistrent la baisse la plus importante d'un point de vue relatif et obtiennent le score le plus bas jamais observé. La confiance dans les hommes politiques a chuté l'année dernière de 20 à 18%.

Seuls les médecins (90%), les œuvres caritatives (55%) et les journalistes enregistrent une hausse. Les journalistes (41%) restent cependant sous la barre des 50%.

Les pompiers (97%), les médecins (90%) et les enseignants (88%) sont les plus dignes de confiance.