La Belgique élue au Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Les Etats-Unis ont été élus mardi au Conseil des droits de l'homme de l'ONU que l'ancienne administration américaine avait snobé, l'accusant d'accueillir des Etats parmi les pires violateurs de ces droits et d'être anti-israélien.
La Belgique et la Norvège ont également été élues, pour un mandat de trois ans, par l'Assemblée générale des Nations Unies réunie à New York.

Les Etats-Unis ont obtenu 167 voix, la Norvège 169 et la Belgique 177, a-t-on précisé de source diplomatique à Bruxelles.

Le ministre belge des Affaires étrangères, Karel De Gucht, s'est réjoui de l'élection de la Belgique au Conseil des Droits de l'Homme pour la période 2009-2012.
"Ce mandat, qui vient d'être octroyé pour la première fois à notre pays et ce pour une période de trois ans (2009-2012) confirme l'expertise, la crédibilité et l'engagement ferme de la Belgique en faveur des droits de l'homme dans le monde. Ce mandat est surtout aussi l'occasion pour notre pays de contribuer à faire du Conseil un organe plus efficace", a indiqué le chef de la diplomatie belge dans un communiqué.