Quick Step suspend Boonen et lui inflige une amende

Quick Step a confirmé la poursuite de sa collaboration avec Tom Boonen, mais lui a infligé une amende et a confirmé sa suspension pour une durée indéterminée.
La consommation de cocaïne du coureur cycliste Tom Boonen est occasionnelle et se produit en période détente entre ses compétitions sportives importantes.
Il ne s'agit pas d'une addiction au sens courant du terme, selon le communiqué de presse publié lundi soir par Patrick Lefevere, le manager général de l'équipe Quick Step qui emploie Boonen.

Ce communiqué a été publié au terme d'une réunion tenue lundi soir à Wevelgem, entre Tom Boonen, le directeur sportif Wilfried Peeters, le patron de Quick Step Frans De Cock et le manager de Tom Boonen, Paul De Geyter.

Quick Step a confirmé la poursuite de sa collaboration avec Tom Boonen, mais lui a infligé une amende et a confirmé sa suspension pour une durée indéterminée.
Selon le communiqué, Tom Boonen ne minimalise pas du tout sa consommation de cocaïne.

C'est pourquoi il a été décidé de mettre sur pied un dialogue et un plan d'encadrement entre Boonen et une équipe d'encadrement d'un centre d'aide spécialisé.

"Dans des situations comparables dans d'autres domaines et chez des jeunes qui ne sont pas autant sous les projecteurs, un soutien auprès d'un psychologue ou psychiatre spécialisé aurait été proposé, afin de prévenir une rechute", précise le communiqué.
"Vu la situation spécifique de Tom Boonen, l'encadrement sera beaucoup plus strict", poursuit encore le communiqué.

"Son comportement a en effet beaucoup d'implications sur tout un groupe de collègues et de collaborateurs et dans la vie sociale dans son ensemble."

Tom Boonen sera encadré pendant au moins un an et suivra durant les premiers mois des consultations hebdomadaires. Toutes les deux semaines, des prélèvements d'urine seront effectués par l'équipe de traitement.

De plus, il devra se soumettre au moins trois fois pas an à des analyses capillaires dans un laboratoire reconnu.

La mère de Tom Boonen publie une lettre ouverte

La mère de Tom Boonen, Agnès, a demandé compréhension et respect pour son fils, dans une lettre ouverte publiée sur le site internet de ce dernier.

"Comme parents, vous avez l'instinct de prendre la défense de vos enfants. Pour Tom, deux bras ne sont pas suffisants.

On peut comme humain s'armer contre toute sorte de choses, mais quand il s'agit de vos enfants, vous êtes désarmés. C'est pourquoi je demande de la compréhension dans cette lettre ouverte. Tom a commis une erreur pour laquelle il va payer une lourde amende. Cette erreur donne-t-elle le droit de l'utiliser comme cible d'opinions et mots explosifs?" demande-t-elle ensuite.

"Il a maintenant demandé une aide professionnelle et c'est un battant. Laissez-lui l'espace pour continuer en toute tranquillité. Je sais que les grands arbres prennent beaucoup de vent, mais ici il est question d'un véritable ouragan."

"Avec la force et l'amour de sa famille, nous avons affronté beaucoup de tempêtes, mais restez s'il vous plaît humains. Avec chagrin et impuissance nous essayons de supporter ensemble ceci, mais la lutte est inégale."

"En tant que mère, je demande derrière cette histoire négative de placer un miroir et de regarder les 364 autres jours et voir comment il nous a fait plaisir de manière exemplaire et procuré des jours inoubliables. Mettez ces jours en balance avec ce jour négatif et donnez-lui la chance et le soutien dont il a tant besoin. Alors le monde, où il est plus facile de briser des atomes que de vaincre les préjugés, sera pour Tom, Lore et la famille de nouveau vivable et calme. Ainsi nous aurons l'espace pour laisser le découragement et la tristesse derrière nous et pouvoir continuer à vivre", conclut la mère de Tom Boonen