Deuxième cas de grippe mexicaine en Belgique

Mercredi, le laboratoire de l'Institut de Santé publique avait réalisé un premier test positif au virus de la grippe A/H1N1. Il s'agit d'un homme âgé de 28 ans, originaire de la région gantoise, qui revenait d'un voyage aux Etats-Unis. ce jeudi après-midi on apprenait qu'un deuxième cas avait été diagnostiqué.
"L'échantillon a été transmis au laboratoire mardi et le résultat des tests est tombé mercredi vers 16 heures" a déclaré Laurette Onkelinx, la ministre fédérale de la Santé (photo).
L'homme de 28 ans, vivant dans la région gantosie (Flandre orientale), revenait d'un voyage de plusieurs jours aux Etats-Unis.

Il avait quitté la Belgique le 27 avril dernier et passé dix jours à New York, puis 4-5 jours à Chicago, avant de regagner le pays le 11 mai dernier.
Les premiers symptômes grippaux (fièvre, toux) ont été constatés le jour de son retour sur le territoire belge et le voyageur a directement contacté son médecin traitant, qui a suivi la procédure grippe mise en place par le Commissariat interministériel Influenza et envoyé un échantillon pour analyse au laboratoire de l'Institut scientifique de Santé publique (ISP).

L'ISP a informé mercredi à 16h le Commissariat interministériel Influenza que le résultat de l'analyse était positif.

"Son état de santé ne présente aucune inquiétude"

Le voyageur va maintenant être placé en isolement à l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles, où il recevra notamment des médicaments antiviraux.

Il restera en isolement jusqu'à ce qu'il ne soit plus contagieux, ce qui devrait durer environ cinq jours, a indiqué Marc Van Ranst Président du Commissariat Interministériel Influenza.

"Il présente des symptômes grippaux classiques, sans complications particulières, et son état de santé ne présente aucune inquiétude", a-t-il précisé.

La procédure grippe va se poursuivre et les médecins vont rechercher toutes les personnes (membres de la famille, collègues mais aussi co-voyageurs) qui ont eu des contacts avec le patient ces derniers jours.

Ces personnes seront contactées pour se soumettre à un examen médical éventuel.

Les risques sont pour l'instant difficiles à estimer mais le voyageur a eu peu de contacts en Belgique depuis son retour et était isolé chez lui depuis sa visite chez le médecin.

Les instances européennes et internationales (Organisation mondiale de la Santé - OMS) vont être contactées mais ce cas positif ne change rien profondément pour la Belgique, a ajouté la ministre fédérale de la Santé publique Laurette Onkelinx.

Modification de l'avis de voyage concernant le Mexique

Dans le même temps, le SPF Affaires Etrangères a annoncé ne plus déconseiller les voyages non-essentiels au Mexique mais souligne que la vigilance reste de mise.

Il demande aux voyageurs de prendre toutes les mesures de précaution possibles pour éviter la dispersion de la maladie de la grippe A/H1N1.

"La situation est un peu plus sous contrôle", a déclaré mercredi à Belga Delphine Colard, porte-parole adjointe des Affaires étrangères. 

"La vie quotidienne a repris ses droits, les gens peuvent à nouveau se déplacer et les écoles sont réouvertes", a-t-elle dit.

La vigilance reste toutefois de mise, a-t-elle ajouté.

Sur le site des Affaires étrangères, les voyageurs sont invités à se renseigner avant et pendant leur séjour sur les zones à risque et les précautions à respecter.

Le voyageur doit se rendre compte des risques liés à la propagation de ce virus, souligne le site.