Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe

L’Alliance des démocrates et libéraux pour l’Europe est avec 100 députés, issus de 22 pays de l’Union, le troisième plus grand groupe au sein du Parlement européen. Son président est le libéral démocrate britannique Graham Watson.
L'ADLE regroupe les parlementaires européens des partis libéraux - les représentants belges en sont le Mouvement Réformateur (MR) et l’Open Vlaamse Liberalen en Democraten (Open VLD) -, mais il s’est également élargi en direction des parlementaires européens de partis démocrates-chrétiens dissidents du Groupe du Parti Populaire Européen et des Démocrates Européens (PPE-DE).

Les représentants des Pays-Bas sont pour les libéraux de droite le Volkspartij voor Vrijheid en Democratie et pour les libéraux de gauche les Democraten 66. Du côté des parlementaires français, on trouve aussi bien Avenir Démocrate de Jean-Marie Cavada que l’Union pour la Démocratie française de François Bayrou. Enfin, on retrouve aussi le député italien Marco Pannella, les nationalistes catalans de Convergencia i Unio ou les nationalistes basques modérés du Partido Nacionalista Vasco.

Le parti libéral flamand Open VLD compte 3 députés au sein de l’ADLE, à savoir Annemie Neyts-Uyttebroeck, Johan Van Hecke et Dirk Sterckx.

L’ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt figure en tête de la liste des candidats de l’Open VLD pour les élections européennes de juin, suivi par Annemie Neyts, puis Dirk Sterckx.

Quant au parti libéral francophone MR, il possède actuellement 3 députés au sein de l’ADLE : Frédérique Ries, Gérard Deprez et l’ancien ministre de l’Intérieur Antoine Duquesne.