Parti populaire européen et Démocrates européens

Depuis juillet 1999, le Groupe du PPE-DE est le plus important au sein du Parlement européen, qui compte actuellement 785 députés. En effet, 288 députés siègent dans ce Groupe, ce qui représente 37% du nombre total de députés.
Le PPE-DE réunit les Démocrates-Chrétiens, les Conservateurs et d'autres partis politiques de centre droit originaires des 27 états membres de l’Union. Le PPE-DE est le seul des 7 groupes politiques au Parlement européen à regrouper des députés des 27 Etats membres.

Ce Groupe est présidé par l’ancien Premier ministre belge Wilfried Martens. Le Français Joseph Daul assure la direction du Groupe et en est le porte-parole lors de débats au sein du Parlement européen.

Le Parti Conservateur britannique et le Parti démocratique tchèque des citoyens ont annoncé qu’ils quitteraient le groupe PPE-DE à l’issue des élections européennes de juin.

Le parti démocrate-chrétien flamand CD&V possède 3 députés au sein de ce Groupe. Il s’agit de l’ancien Premier ministre belge Jean-Luc Dehaene, de Marianne Thyssen qui préside actuellement le CD&V, et d’Ivo Belet. Ces trois députés figurent dans cet ordre en tête de la liste européenne du CD&V.

Les démocrates-chrétiens francophones du CDH ont un député au sein du PPE-DE : l’ancien ministre fédéral Raymond Langendries. Le seul député de la Communauté germanophone de Belgique est un démocrate-chrétien, en la personne de Mathieu Grosch.

Quant à la députée nationaliste flamande Frieda Brepoels, elle siège également au sein du Parlement européen en tant que membre du groupe PPE-DE. Cela s’explique par le fait que les nationalistes flamands de la N-VA formaient un cartel avec les démocrates-chrétiens du CD&V pour les élections européennes de 2004. Ce cartel a éclaté depuis.