La reine Fabiola menacée de mort

La police fédérale enquête depuis le début de la semaine sur une menace d’attentat visant la reine Fabiola. L’information est relayée ce samedi par la Dernière Heure et plusieurs quotidiens flamands.
C’est une lettre envoyée mardi à la rédaction de la Dernière Heure qui a alerté les services de police.

Cette missive, tapée à la machine à écrire électrique et datée du 10 mai, indique que "l'organisation EDH Flanders organisera un attentat lors du défilé du 21 juillet contre l'Espagnole Fabiola".
La lettre comprenait en outre un timbre non oblitéré de 5 centimes datant des années 30 et à l’effigie du Roi Albert Ier.

L'auteur de cette lettre anonyme avance quatre motifs que l'on pourrait qualifier de farfelus, selon la Dernière Heure, et menace la reine d'"un tir par arbalète" qui sera fait "par le parc lors du défilé du 21/7/09".

Enquête

La police fédérale a décidé de ne prendre aucun risque et de mener une enquête. Elle a ainsi avisé l'Ocam, l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace, qui devra évaluer les risques et adapter les mesures de sécurité adéquates.

Selon la Dernière/Heure, la lettre de menaces, qui est sans doute le fait d'un déséquilibré, est à mettre en relation avec le carnage du 30 avril dernier aux Pays-Bas qui avait vu un homme jeter sa voiture contre la foule lors d'un défilé de la famille royale néerlandaise.