En 2 heures, 30.000 éclairs ont frappé le pays

Un orage particulièrement violent a traversé notre pays cette nuit, engendrant de multiples dégâts. De nombreux arbres ont ainsi été déracinés et des toits ont été détruits. Selon le météorologue Frank Deboosere, il s’agit d’une des plus violentes tempêtes depuis des années.
La tempête a traversé notre pays entre 1 heure et 4 heure du matin. Les provinces de Flandre occidentale, du Brabant flamand et d’Anvers ont été les plus touchées.
Outre les fortes pluies qui se sont abattues, l’orage était accompagné d’un vent atteignant les 100 km/h à certains endroits.

Au total, environ 30.000 coups de foudre se sont abattus cette nuit en l'espace de deux heures, ce qui a produit un spectacle impressionnant. La plupart des éclairs se sont déchargés entre les nuages. Environ 10.000 ont atteint la terre.

"Il s’agissait de ce que l’on appelle une supercellule", a expliqué Frank Deboosere. "C’est une sorte de grave tempête. Hier on a connu l’une des tempêtes les plus violentes de ces dernières années", a-t-il ajouté.

Incendies et arbres arrachés

Les orages ont engendré de sérieux dégâts à certains endroits de Brabant flamand. La foudre a ainsi provoqué des incendies à Hal et Liedekerke et des arbres ont été arrachés à Affligem, Overijse et Kortenberg.

C'est à Hal que la foudre a frappé le plus fort. Le toit d'une habitation a pris feu. A Liedekerke aussi, la foudre a provoqué l'incendie d'une maison mais les dégâts sont restés limités.
A différents endroits, des arbres ont été arrachés durant les intempéries. Ainsi, deux bandes de circulation ont été obstruées par un arbre sur la E40 vers Bruxelles à hauteur d'Affligem.

Dans le pays de Waas, on parle carrément d’une mini-tornade. A Meerdonk, de nombreux arbres ont été arrachés avant de retomber des mètres plus loin.

A Saint-Paul, les dégâts ont principalement été causés par des grêlons de plusieurs centimètres d'épaisseur. Les toits de plusieurs dizaines de maisons ainsi que de nombreuses voitures ont été endommagés. Le toit de 150 mètres carré d'une grange a été arraché et est retombé sur la route.

Trafics perturbés

Les violents orages ont également provoqué des dégâts aux installations de Brussels Airport. L'aéroport a été momentanément fermé au trafic aérien mais l'impact sur les vols est limité.

L'orage a été violent à l'aéroport, essentiellement entre 3 heures et 4h15, selon le porte-parole Jan Van der Cruysse qui évoque des dégâts des eaux en divers endroits, jusque dans le hall des départs.

Le vent a aussi projeté plusieurs conteneurs d'avions sur des appareils stationnés au sein de l'aéroport. Les intempéries s'étant produites au milieu de la nuit, le trafic aérien n'en a été que peu affecté.

Mardi matin, la circulation des trains était toutefois encore perturbée en plusieurs. La province du Hainaut est particulièrement touchée. Certaines lignes accusent jusqu'à 45 minutes de retard.