Les avocats pro-deo manifestent à Bruxelles

Environ un millier d’avocats venus de toute la Belgique ont manifesté ce vendredi dans la capitale pour réclamer une augmentation de l’enveloppe budgétaire allouée à l’aide juridique gratuite pour les personnes les plus démunies. Les avocats pro-deo demandent une majoration de leur indemnisation.
C’est vers 11 heures, ce vendredi, qu’un millier d’avocats venus de tout le pays se sont rassemblés devant le palais de justice de Bruxelles (photo) pour entamer une manifestation qui les a menés jusqu’au cabinet du ministre de la Justice, Stefaan De Clerck.

Une délégation des avocats pro-deo a été reçue vers midi au cabinet ministériel.

« Ce n’est pas dans les habitudes du barreau de manifester dans la rue, mais aujourd’hui il y a un découragement au sein des avocats des bureaux d’aide juridique », a expliqué le président de l’Ordre des barreaux francophone et germanophone, Luc Maréchal.
Les avocats protestent contre une diminution de leur indemnisation. Le montant total des rétributions d’avocats pro-deo est fixe. Chaque avocat reçoit un montant établi sur base de points, attribués d’après les actes posés.

La valeur du point dépend du nombre total d’actes posés et baisse si le nombre d’actes augmente. Or le nombre d’affaires pro-deo a augmenté, alors que l’enveloppe est restée la même. La valeur du point a donc baissé de 4% entre 2007 et 2008.

Les avocats réclament le maintien de la valeur du point au niveau de 2007. « Cela ne représenterait qu’un effort de 2,55 millions d’euros, soit 0,15% du budget annuel de la Justice », explique Luc Maréchal.