Fortis: 900 départs en trois mois

Au cours du premier trimestre de cette année, 900 équivalents temps plein ont disparu chez Fortis dans l’ensemble de ses filiales dans le monde. En Belgique, 168 employés ont quitté la banque. L’information relayée par la presse a été confirmée par la porte-parole de Fortis, Hilde Junius.
Les principales victimes de cet exode seraient la division « merchant bank » - la banque d’affaires et d’investissement -, mais aussi la banque de détail de Fortis.

En Belgique, les départs s’expliquent principalement par des pensions et des contrats externes non renouvelés (75 personnes), par des départs volontaires (70) et des licenciements (23), précise la porte-parole Hilde Junius. Les 168 départs représentent 0,9% de l’ensemble du personnel.

Junius ajoute que le nombre de 168 départs est inférieur aux départs enregistrés au cours du premier trimestre de 2008. Depuis l’an dernier, Fortis a gelé les recrutements.

Fortis Banque Belgique estime pouvoir annoncer d’ici la fin de l’année combien d’emplois ont été sacrifiés à la suite de son rachat par la banque française BNP Paribas.