De Winter: "Nous ne sommes plus les seuls"

Le chef de file du Vlaams Belang, Filip De Winter, a admis que son parti n’était désormais plus la seule option pour les électeurs d’extrême droite. Il tire ainsi les conclusions après le net recul de son parti lors de ces élections.
Le Vlaams Belang a fait face à de sérieux concurrents lors des élections régionales flamandes. Il semble en effet que nombre de ses électeurs ont cette fois opté pour la N-VA ou la Liste Dedecker.

Selon Filip De Winter, ces élections ont connu une véritable fragmentation du paysage politique flamand, principalement du côté des partis de droite.

Il a toutefois noté la victoire de la droite. "La Flandre a continué à pencher vers la droite. La gauche est perdante. Cet éparpillement n’est toutefois pas une bonne chose. Nous espérons tout de même être le plus grand parti de droite", a-t-il souligné.

Filip De Winter a par ailleurs admis la victoire des chrétien-démocrates de Kris Peeters et Yves Leterme, estimant toutefois que les électeurs avaient opté pour un parti qui n’a rien accompli.