UE: victoire des conservateurs et abstention record

Les partis de droite se sont nettement imposés lors des élections européennes de dimanche et semblent assurés d'asseoir leur domination au Parlement européen, à l'issue d'un scrutin marqué par un nouveau record d'abstention.
En Allemagne, pays qui envoie le plus gros contingent d'eurodéputés au Parlement européen avec 99 eurodéputés sur 736, les conservateurs de la chancelière allemande Angela Merkel sont largement en tête, selon un premier sondage sortie des urnes.

En France, deuxième plus gros pourvoyeur d'élus avec 72 députés, le parti de droite UMP du président Nicolas Sarkozy arrive aussi nettement en tête, devant les socialistes et les Verts, selon les estimations publiées par les chaînes de télévision.

En Espagne, la droite a également remporté une -courte - victoire contre les socialistes du Premier ministre José Luis Zapatero, selon un sondage à la sortie des urnes.

En Grande-Bretagne, le Labour s'attend à une cuisante défaite qui pourrait fragiliser plus encore la position du Premier ministre Gordon Brown.

En Autriche, les conservateurs autrichiens de l'ÖVP sont aussi en tête contre les socio-démocrates du SPÖ.

La victoire des conservateurs modérés qui semble se dessiner devrait permettre à l'actuel président de la Commission européenne, le Portugais José Manuel Barroso, d'obtenir un nouveau mandat de 5 ans à la tête de l'exécutif européen. La plupart des dirigeants des 27 pays de l'UE se sont déjà prononcés en sa faveur.

Taux d’abstention record

Depuis 1979, l'abstention aux élections européennes n'a cessé d'augmenter depuis 1979.

2009 pourrait marquer un nouveau record. L'abstention atteindrait 56,01%, contre 54,6% en 2004, selon un chiffre provisoire annoncé par le Parlement.