DHL supprime 450 emplois

DHL a fait part de son intention de délocaliser EAT, sa filiale spécialisée dans le transport de marchandises, de Zaventem à Leipzig. Cette mesure coûtera 180 emplois. Environ 270 emplois supplémentaires vont par ailleurs être supprimés au sein du siège européen de DHL Express à Diegem.
DHL a annoncé son intention de délocaliser EAT, sa filiale spécialisée dans le transport de marchandises, de Zaventem à Leipzig où la société a déjà établi son hub européen. Cette mesure, qui sera effective d'ici 2010, coûtera 180 emplois sur les 310 que compte la société au sol. Le personnel de vol, lui, sera épargné.

Cette décision s'inscrit dans un programme de réductions de coûts annoncé fin 2008 par Deutsche Post, la maison-mère de DHL. Ces économies et ces synergies sont nécessaires au maintien de la position concurrentielle de DHL dans un contexte de crise économique et de baisse significative des volumes de frets, a précisé la direction de l'entreprise.

Outre ces 180 emplois menacés au sein de la compagnie aérienne EAT, 270 emplois supplémentaires vont par ailleurs être supprimés au sein du siège européen de DHL Express à Diegem, a-t-on appris lundi de sources syndicales.