Les entreprises n’ont jamais autant emprunté

Les entreprises belges n’ont jamais autant emprunté auprès des banques. C’est en tous cas ce qu’affirme Febelfin, la Fédération belge du secteur financier. La thèse selon laquelle les banques n’accorderaient pas assez de crédits en ces temps de crise serait donc remise en question.
Selon l’Observatoire du crédit de la Banque nationale de Belgique (BNB) aux sociétés financières, l’octroi de crédit bancaire aux entreprises a atteint en avril 2009 un niveau record.

Lors de ce mois, l’encours des crédits bancaires utilisés a augmenté de 3,5 milliards d’euros par rapport à l’année d’avant, pour passer à 108,6 milliards. Il s’agit d’un pic sans précédent.

"En période de crise, les risques pour les banques sont encore plus importants, ce qui rend cette augmentation encore plus unique", a souligné Marina De Moerlooze, porte-parole de Febelin.

Toujours selon la Fédération belge du secteur financier, il apparaît que le coût du crédit pour les entreprises belges a continué de baisser. En avril 2009, le taux moyen pondéré était de 3,8%. Ce taux est le plus faible jamais atteint depuis novembre 2005.

Notons que les tarifs belges se maintiennent systématiquement en-dessous des moyennes européennes.