L’Unizo dénonce certaines pratiques de multinationales

L'organisation patronale flamande Unizo (PME et indépendants) a dénoncé dimanche les pratiques des multinationales qui, afin de maximiser leur profit en ces temps de crise, examinent la comptabilité de leurs PME fournisseuses afin d'identifier les postes où il reste de la marge disponible.
Ces pratiques se sont développées ces derniers mois, assure l'Unizo, qui demande au ministre pour l'Entreprise Vincent Van Quickenborne de se pencher sur la question et l'inscrire à l'agenda européen.

Le baromètre trimestriel de l'Unizo reste négatif, mais moins que le précédent. Si le chômage continue d'augmenter, l'organisation patronale estime que le commerce et l'horeca souffriront fortement dans les mois qui viennent.

La pression sur les délais de paiement augmente, tout comme les retards de paiement, relève par ailleurs l'Unizo.