Démantèlement d’un cartel international de drogue

Les services de police belge et néerlandais sont parvenus ce week-end à démanteler un important cartel de drogue actif notamment en Belgique. Ils ont appréhendé 13 suspects et saisi pour un total de 40 millions d’euros de stupéfiants. Il s’agit de la plus grande saisie de drogues jamais réalisée, a indiqué ce lundi la police fédérale judiciaire à Hasselt (Limbourg).
La bande de trafiquants possédait des ramifications en Amérique latine, en Europe et en Afrique. Elle produisait de la cocaïne en Amérique du Sud, la transportait par bateau vers Anvers et l’exportait ensuite vers la Grande-Bretagne. Le cartel produisait aussi d’importantes quantités de cannabis, d’XTC et d’amphétamines.

Au terme d’une enquête qui aura duré trois ans, et qui a été menée en étroite collaboration par les instances belges et néerlandaises, l’organisation a finalement pu être démantelée.
Quelque 400 agents de police ont effectué ce dimanche des perquisitions dans 29 endroits différents, dont onze endroits en Belgique. Des chefs de la bande étaient alors rassemblés au camping « Parelstrand », à Lommel dans le Limbourg.

Au total, ce sont 13 suspects qui ont été appréhendés : 7 aux Pays-Bas, 5 en Belgique et un à Dubaï. Cinq de ces suspects ont entretemps été libérés. Les 8 autres, dont le chef de la bande, restent en détention. Le chef est un Néerlandais de 48 ans qui réside à Lommel.

Lors des perquisitions de ce week-end, d’importantes quantités de drogue ont été saisies. En Allemagne, il s’agit de 400 kilos d’amphétamines et 130 kilos de haschich, en Grande-Bretagne il s’agit de 200 kilos d’amphétamines, et à Anvers ce sont 7 tonnes de haschich qui ont été saisies.

Les enquêteurs surveillaient également un bateau qui faisait route vers le port d’Anvers et qui transportait à son bord 3 tonnes de cocaïne. Le navire a été saisi et fait l’objet d’une enquête.

Il s’agit de la plus importante saisie de drogues jamais réalisée. Sa valeur marchande totale s’élève à 40 millions d’euros.