Elle voulait 3 étoiles sur le visage...

Une jeune fille de 18 ans a déposé plainte contre un tatoueur de Courtrai. Ce dernier lui a tatoué 56 étoiles sur le visage alors que la jeune fille déclare lui en avoir demandé trois. Selon le tatoueur, la fille était consentante. Cette dernière affirme toutefois s’être endormie lors de la séance.
Kimberley Vlaeminck aimait se dessiner trois petites boules au crayon, près de son œil gauche. "Un jour, mon père m’a demandé si je ne voulais pas me les faire tatouer et il a proposé de payer", explique la jeune fille dans les journaux.

Elle s’est donc rendue au "Tattoo Box" à Courtrai, où le tatoueur lui aurait proposé de faire plutôt des petites étoiles, par soucis d’esthétique. "Il a insisté, et j’ai donné mon accord ".
C’est là que les versions de l’histoire divergent quelque peu. Selon Kimberley, l’homme a tout d’abord dessiné un ciel étoilé sur papier carbone, et le lui aurait collé sur le visage. "Je lui ai alors clairement dit que je n’en voulais pas autant ", indique-t-elle.

Le tatoueur, d’origine parisienne, ne parle pas néerlandais. Kimberley a ainsi expliqué qu’elle ne le comprenait pas bien. La jeune fille prétend s’être endormie sur le siège. Quoi qu’il en soit, au final, 56 étoiles arboraient son visage.

Kimberley s’est donc rendue auprès des services de police pour y déposer plainte. "Je désire ôter les étoiles et j’exige un dédommagement. Je me sens abusée et défigurée", a-t-elle ajouté.

"Impossible de s’endormir"

La version du tatoueur est bien-sûr toute autre. Selon lui, la fille était réveillée tout au long de la séance. Elle aurait même à plusieurs reprises jeté un coup d’œil dans le miroir pour voir le résultat.

"Dormir pendant qu’on se fait tatouer le visage est impossible car cela fait trop mal. Elle a demandé toutes ces étoiles, et je les ai donc tatouées. Elle en était même très contente à la base, mais ça a changé quand elle a vu son père et son petit ami", a-t-il de son côté expliqué.

Notons qu’afin d’enlever ce tatouage, la jeune fille va devoir subir 15 traitements au laser à 750 euros la séance.