Un inconnu parvient à faire partir un train plus tôt

Lundi, un plaisantin est parvenu à faire partir un train plus tôt que son heure prévue à la gare centrale de Bruxelles. Il s’y est pris en se servant d’une clé que l’on peut acheter dans n’importe quel magasin de bricolage.
Le train en question a ainsi pris son départ alors que l’accompagnateur se trouvait encore sur le  quai.

Suite à cet incident, les syndicats du rail et l’association d’usagers Train Tram Bus (TTB) ont estimé qu’il fallait sérieusement revoir la procédure de départ des trains.

"Ce nouvel incident, après l'accident au cours duquel un accompagnateur de train avait été grièvement blessé à Dinant, démontre la nécessité de modifier les procédures de départ", a estimé mercredi Jan Van Severen du TTB.

"Il ne faut laisser le train partir que quand toutes les portes sont fermées. Si un plaisantin dispose de la clé qui permet de fermer les portes du perron et de faire partir le train, au moins les risques sont nettement diminués", ajoute-t-il.

La CGSP plaide également pour une réforme et un départ effectué toutes portes closes.

La SNCB a pour sa part réagi en déclarant que cette situation était "incompréhensible et complètement irresponsable". La société des chemins de fer a par ailleurs indiqué qu’elle était à la recherche d’une meilleure procédure de départ depuis déjà un certain temps.