Les fermiers européens paralysent Bruxelles

Des centaines d’agriculteurs - venus notamment des quatre coins de la Belgique, mais aussi de l’Allemagne, des Pays-Bas et de la Pologne - sont entrés ce jeudi matin dans Bruxelles à bord de tracteurs. Selon la police, quelque 700 tracteurs participeraient à la manifestation des fermiers laitiers à l’occasion du sommet européen.
Les producteurs de lait protestent contre les prix trop bas du lait (20 cents par litre) et demandent aux dirigeants des 27 pays de l’Union européenne - rassemblés ces jeudi et vendredi à Bruxelles en sommet - de prendre des mesures pour améliorer leur situation.

Les prix du lait ne figuraient à l’origine pas à l’agenda du sommet. Une délégation des agriculteurs a cependant été reçue ce jeudi midi à la Commission européenne, à Bruxelles.
Organisée par l’association The European Milk Board, la manifestation a rassemblé ce jeudi à Bruxelles entre 700 et 1.000 agriculteurs sur leurs tracteurs. Venus en groupes d’Allemagne, de Pologne, de la province liégeoise et des Pays-Bas, ils ont rejoint la capitale via l’autoroute E40. D’autres fermiers venus de France et de Wallonie ont également rallié Bruxelles.

Les agriculteurs se sont rassemblés dès jeudi midi sur l’esplanade du Cinquantenaire (photo), où nombre d’entre eux entendaient passer la nuit de jeudi à vendredi. Une seconde manifestation serait prévue pour vendredi.

Pour faire face aux manifestants, la police bruxelloise avait mobilisé 1.200 agents. Et pour la première fois, des policiers venus des Pays-Bas secondaient leurs collègues bruxellois, en ayant obtenu le pouvoir d’intervenir sur le territoire belge.