Plus de 1.200 figurants reconstituent la bataille de Waterloo

Artilleurs, infanteries et cavaliers se sont livrés un combat sans merci pour retracer l’une des plus grandes batailles de l’histoire européenne qui avait vu la défaite de Napoléon face à Wellington, le 18 juin 1815. Des milliers de spectateurs assistaient à ce spectacle grandeur nature.
Plus de 1.200 figurants venus de toute l’Europe participaient à la reconstitution de cette bataille qui avait vu s’affronter la grande armée de Napoléon aux alliés anglais, hollandais et prussiens dans les plaines de Genappe, Braine-l’Alleud et Lasne.
A la nuit tombante la combats avaient fait plus de 12.000 tués. Il y avait tellement de blessés que certains n’ont été secourus que trois jours plus tard.
Ce samedi le public pouvait visiter les bivouacs, celui des Français établi au quartier général de Napoléon à Genappe tandis que les Alliés campaient autour de la ferme d’Hougoumont à Braine- l’Alleud. Ces figurants sont belges, polonais, tchèques, anglais allemands, italiens, hollandais, russes, ukrainiens et français et partagent la même passion pour l'histoire;

Ce dimanche avait lieu le temps fort de ce week-end historique avec la reconstitution de la célèbre bataille à Plancenoit, avec les manoeuvres de centaines d’hommes, des charges de cavalerie, des pièces d’artillerie et des effets pyrotechniques.