Les Belges aussi manifestent à Luxembourg

Des milliers d’agriculteurs venus de toute l’Europe ont pris part ce lundi après-midi à une grande manifestation dans la ville de Luxembourg, où se réunissaient les ministres de l’Agriculture de l’Union. Ils réclament de meilleurs prix pour le lait notamment, mais pour la production agricole en général. Une délégation du syndicat flamand Boerenbond participait à la manifestation.
Après avoir paralysé Bruxelles, et une partie importante du réseau autoroutier belge, jeudi et vendredi derniers à l’occasion du sommet européen dans la capitale, les agriculteurs qui avaient manifesté pour des prix plus justes pour leur production de lait ralliaient ce lundi la capitale luxembourgeoise.

C’est en effet à Luxembourg qu’avait lieu ce lundi le Conseil des ministres de l’Agriculture et de la Pêche de l’UE.
Entre 200 et 250 agriculteurs avaient battu le rappel ce lundi matin dans la province belge du Luxembourg, avant de prendre en colonne le chemin de Luxembourg, via la Nationale 4 et l’autoroute E411.

Une délégation du grand syndicat flamand des agriculteurs Boerenbond s’est également rendue à Luxembourg, à bord de neuf autocars. Elle comptait au moins 400 personnes.

Le Boerenbond n’avait pas participé aux manifestations de la semaine dernière à Bruxelles parce que ses membres ne partagent pas les revendications d’autres fermiers allemand, néerlandais et polonais qui réclament une réduction des quotas de production du lait.

Tous les agriculteurs unis à Luxembourg

La manifestation paneuropéenne à Luxembourg était organisée à l’initiative de la COPA, l’organisation-coupole des syndicats européens d’agriculteurs. Vers midi, des milliers de fermiers venus des quatre coins d’Europe bloquaient le centre et les accès à la ville de Luxembourg avec leurs tracteurs.
La manifestation-même était prévue entre 13 et 15 heures, sur la Plaine du Kirschberg, où a lieu le Conseil des ministres européens de l’Agriculture. Elle a cependant débuté avec 2 heures de retard, les routes dans et vers Luxembourg étant totalement bloquées.

Sur l'autoroute E411 de Bruxelles vers Luxembourg, les tracteurs des agriculteurs ont également occasionné de longs embouteillages.

L’action de protestation rassemblait non seulement des producteurs laitiers, mais aussi des agriculteurs et éleveurs d’autres secteurs. Ils veulent attirer l’attention des ministres et du public sur les problèmes financiers auxquels ils sont actuellement confrontés. Ils réclament notamment d’obtenir une part équitable de la valeur du produit fini.

"La plus grande activité économique en Europe"

Dans un communiqué de presse, le Secrétaire-général de la COPA, Pekka Pesonen, affirmait jeudi que « la production alimentaire est la plus grande activité économique en Europe et est confrontée à de sérieux problèmes. Le secteur laitier, en particulier, est en crise profonde, mais d’autres secteurs comme l’élevage porcin, l’élevage des moutons et chèvres ou la production d’huile d’olive souffrent également ».

Selon Pesonen, le problème des agriculteurs est toujours le même : ils ne reçoivent pas une part équitable de la valeur du produit fini. « Il est certainement tout aussi important d’avoir une production alimentaire durable en Europe que d’avoir un secteur bancaire en bonne santé ».