Karembeu, ambassadeur de la candidature belgo-néerlandaise

L'ancien international français, Christian Karembeu a été officiellement présenté comme conseiller officiel de la candidature belgo-néerlandaise pour l'organisation des Coupes du monde 2018 et 2022, au siège de l'Union belge de football, mardi.
La tâche de Karembeu, 38 ans, sera d'exercer un lobbying efficace auprès des membres du Comité exécutif de la FIFA, la fédération internationale, chargé de se prononcer sur l'organisation des Coupes du monde 2018 et 2022.
Le champion du monde 1998 et champion d'Europe 1990 est devenu aujourd'hui ambasseur de la Nouvelle-Calédonie, sa terre d'origine. Ses nombreux contacts au sein de l'UEFA et de la FIFA seront bien précieux pour défendre le dossier de la Belgique et des Pays-Bas.

Pour preuve, la présence de Sepp Blatter, président de la Fédération internationale (FIFA) et Michel Platini, président de l'Union européenne de football (UEFA) lors du jubilé - le 31 mai 2008 - de celui qui a pour compagne le mannequin Adriana Karembeu.
Il symbolise la multiculturalité, l'intégration sociale et la force des petits pays, précisément trois des aspects sur lesquels nous mettons l'accent", a justifié de son côté Alain Courtois, le directeur général de la candidature belgo-néerlandaise.

"Le lobbying est quelque chose de très complexe. Il faut prendre beaucoup de contacts, entretenir les relations, nouer des amitiés, parler aux bonnes personnes au bon moment. On ne peut se présenter à quelqu'un et lui demander de voter pour notre dossier. On ne peut organiser une Coupe du monde sans détailler le contenu de notre dossier et convaincre notre interlocuteur de sa qualité."