Les émissions de CO2 diminuent...suite à la crise

Les émissions de CO2 des entreprises flamandes ont fortement diminué au cours des derniers mois. Selon le journal De Morgen, notre pays pourrait dès lors atteindre les objectifs de Kyoto.
Chez Arcelo-Mittal à Gand et chez BASF à Anvers, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de moitié au cours du premier trimestre de cette année. Suite à la crise économique, ces deux entreprises ont aussi fortement diminué leur production.

A la Fonderie de zinc Nyrstar à Balen (Anvers) la production est carrément à l’arrêt depuis 6 mois.
Agoria, la fédération de l'industrie technologique estime que les émissions totale de CO2 des entreprises vont diminuer cette année de 15 à 20%.

Une diminution qui ne serait pas due uniquement à la crise mais aussi à une augmentation de l’efficacité énergétique.

Cette forte diminution signifie que contre toute attente, notre pays atteindra les objectifs de Kyoto selon lesquels les émissions de gaz à effet de serre durant la période 2008 à 2012 devront être diminué de 7,5% par rapport à 1990.
L’organisation flamande de défense de l’environnement Bond Beter Laafmilieu (BBL) met en garde contre tout optimisme exagéré.

Si la récession fait diminuer les émanations de CO2 c’est bon pour l’environnement à court terme, mais à long terme il y aura surtout des effets négatifs, estime Bram Claeys du BBL.

Lorsque la crise sera terminée, les entreprises utiliseront à nouveau les mêmes méthodes de production et les émanations de CO2 vont à nouveau augmenter.

De plus suite à la crise énergétique les investissements dans les Technologies propres sont également en diminution.

Et l’objectif d’ici 2020 d’une diminution des émissions de 20% est encore loin d’être atteint.