Le planteur de cannabis a pu rentrer chez lui

L’agriculteur de Zandvoorde (Flandre occidentale) qui exploitait la plus grande plantation de cannabis jamais découverte en Belgique a été libéré suite à une faute de procédure, il a, à présent, pu également réintégrer son habitation.
Patrick Lagrou et son épouse ont pu réintégrer leur domicile qui était au main de la police qui surveillait les biens saisis. L’agriculteur et son épouse résidait depuis leur libération dans un hôtel à Ypres
Suite à des irrégularités liées à la perquisition qui a permis la découverte de la plantation illégale, la chambre des mises en accusation de Gand a décidé de libérer Patrick Lagrou, son épouse, leur fille et trois Brésiliens.

La plantation de cannabis, la plus grande de Belgique, avait été découverte début juin dans le hangar de Zandvoorde.

Plus de 145.000 plants de cannabis y étaient cultivés à différents stades de croissance, répartis sur 2.500 m2 d’une valeur de 8 millions d’euros à la revente.

Les trois Brésiliens étaient occupés à la récolte.

Pour le parquet d'Ypres, Patrick Lagrou, âgé de 50 ans, cultivait le cannabis depuis plusieurs années et en tirait, annuellement, 5 millions d'euros.

Un demi million et des voitures de luxe

Des armes ont été découvertes lors de la perquisition qui a également permis de mettre la main sur 500.000 euros en liquide cachés dans des boîtes.

Plusieurs véhicules - dont une Audi R8, une Audi RS4 Quattro et une Audi S3 – avaient été saisis.

Il faut à présent attendre pour voir si la chambre des mises en accusation juge qu’il y a encore suffisamment d’éléments afin de lancer une nouvelle procédures contre l’agriculteur.

Si tout l’acte d’accusation devait être annulé, alors Patrick Lagrou pourrait même récupérer tous les biens qu’il s’est acheté avec l’argent de la drogue y compris les voitures de luxe et un demi-million d’euros en liquide.