Le Belge se détache difficilement de son travail

Profiter de ses vacances sans être préoccupé par son travail? Une moitié des Belges ne parviennent plus à le faire. Quelque 45% d’entre eux se laissent en effet déranger pendant leur congé par des questions relatives à leur emploi et 60% des vacanciers consultent leurs e-mails professionnels pendant cette période de repos.
Une enquête réalisée par l’agence de travail intérimaire Manpower, et publiée ce mardi, révèle par contre aussi que seule une minorité des Belges interrogés emportent des dossiers professionnels ou de la littérature spécialisée pendant leurs vacances.
La moitié des Belges actifs pensent qu’il est devenu plus difficile de se détacher de son emploi dans le climat de crise économique actuel. Ce pourcentage est encore plus élevé au sein du groupe des « middle managers » (56%) et des « senior managers » (71%).

Pendant leurs congés, 45% des travailleurs sont contactés par un de leurs collègues, ou par leur patron, qui n’hésitent pas à leur poser des questions d’ordre professionnel ou relatives à leur travail. « Ceci arrive parfois pour la majorité d’entre eux (35%), régulièrement dans 8% des cas, et toujours pour un peu moins de 2% des personnes questionnées », indique Manpower.

Quelque 60% des Belges actifs ne peuvent en outre s’empêcher de consulter leurs courriels professionnels pendant leurs vacances. Mais pour la majorité d’entre eux (30%), il ne s’agit que d’une consultation occasionnelle, contre 18% de consultations régulières et 12% de consultations systématiques.