Un accord avec les agriculteurs flamands

Au terme de jours de négociations, un accord partiel a été conclu entre les producteurs de lait flamands et les supermarchés. La mise en œuvre de cet accord dépendra néanmoins de la levée des blocus installés par des agriculteurs wallons devant des centres de distribution.
La Fédération du secteur de la distribution belge (Fedis) et des représentants des agriculteurs flamands ainsi que de l’industrie laitière ont annoncé ce jeudi la conclusion d’un accord. Il vise à augmenter les revenus des producteurs de lait.

L’accord prévoit que la Fedis paie, pendant six mois, pour chaque litre de lait vendu en magasin, un montant de 14 centimes. Ceci équivaut pour les producteurs à un supplément de 2 centimes par litre de lait livré.
La mise en œuvre de l’accord reste néanmoins soumise à la levée de blocages installés par des agriculteurs wallons devant des centrales de distribution de divers supermarchés du pays, a indiqué le président de la Fedis, Dominique Michel.

Le président du syndicat des agriculteurs Boerenbond, Piet Van Themsche, a précisé que « les organisations wallonnes d’agriculteurs n’ont pas signé l’accord parce quelles réclament davantage d’efforts de la Fedis ».

Entretemps, le blocage du centre de distribution de Lidl, à Gullegem, a été levé sur ordre d’un huissier.