Les communes pourront vous tirer le portrait

L’objectif de cette mesure est de diminuer les fraudes. Outre la photo digitale, les empreintes digitales du détenteur du passeport seront aussi prélevées.
"Nous voulons obtenir des passeports qui ne puissent plus être falsifiés" a déclaré Bart Ouvry du Servide fédéral des Affaires étrangères. 

"Le chargement des empreintes permettra de limiter les fraudes" a-t-il ajouté.
La photo digitale sera prise à la maison communale. Actuellement les citoyens doivent se rendre chez un photographe avant d’aller à la maison communale.

Les communes redoutent que cette nouvelle règlementation ne provoque de longues files aux guichets.

"Nous pensons que l’ampleur de la tâche est largement sous-évaluée par les Affaires étrangères" a déclaré de son côté Jef Gabriels de l’Association des Villes et Communes flamandes.

"Nous allons examiner si nous ne pouvons pas sous-traiter avec des photographes professionnels.

Cette mesure ne réjouit pas les photographes professionnels qui redoutent une perte de leur chiffre d’affaires.