Le gouvernement flamand se met au travail

Le formateur Kris Peeters (CD&V) s’est rendu ce lundi midi chez le roi Albert II pour y prêter serment en tant que ministre-président flamand, en présence du Premier ministre Herman Van Rompuy. Juste avant cela, les 9 ministres du nouveau gouvernement régional avaient prêté serment au Parlement flamand. L’assemblée s’est également choisi un nouveau président : Jan Peumans (N-VA).
C’est vers 12h15, ce lundi midi, que le formateur Kris Peeters (CD&V, photo) a prêté serment comme ministre-président flamand devant le roi Albert II. « Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge » a récité Peeters devant le Premier ministre Herman Van Rompuy (CD&V), présent comme seul témoin.
Le ministre-président a ensuite été félicité par le souverain et le Premier ministre, devant la presse réunie. La cérémonie n’a duré que quelques minutes.

Plus tôt dans la matinée, Kris Peeters et les 8 autres nouveaux ministres du gouvernement régional avaient déjà prêté serment devant le Parlement flamand. Le ministre-président Kris Peeters (CD&V) sera donc aussi compétent pour l’Economie, les Relations extérieures, l’Agriculture et la pêche, ainsi que la Politique rurale.
Les trois autres ministres démocrates-chrétiens sont Hilde Crevits (Mobilité et Travaux publics), Jo Vandeurzen (Bien-être, Santé publique, Famille) et Joke Schauvliege (Environnement, Nature, Culture).

Le parti socialiste est représenté par Ingrid Lieten (Recherche scientifique et Innovation, Economie, Médias, Lutte contre la pauvreté), Freya Van den Bossche (Logement, Energie, Economie sociale, Politique des villes) et Pascal Smet (Enseignement, Jeunesse, Egalité des chances, Affaires bruxelloises).

Quant au troisième partenaire de la coalition, la N-VA, elle possède maintenant deux ministres : Philip Muyters (Budget et Finances) et Geert Bourgeois (Affaires administratives, Affaires intérieures, Intégration civique, Tourisme, Périphérie flamande).

Deux nominations surprenantes

Au sein du nouveau gouvernement, les nominations d’Ingrid Lieten (SP.A, photo) et Philip Muyters (N-VA) surprennent. Ces deux nouveaux ministres n’avaient en effet pas pris part aux élections régionales.
Le parti d’opposition Liste Dedecker s’est d’ailleurs indigné de ces nominations, ce lundi matin au Parlement flamand. Kris Van Dijck, le chef de la fraction N-VA, a cependant rappelé à l’intervenant Lode Vereeck (Liste Dedecker) que pareille nomination est « déontologiquement entièrement correcte. L’électeur choisit le parlement et le parlement choisit le gouvernement ».

Au terme de la prestation de serment au Parlement régional, le ministre-président s’est donc rendu chez le roi, avant de présider au premier conseil des ministres du nouveau gouvernement flamand.

Vers 15h00, ce lundi, les suppléants des membres du nouveau gouvernement flamand prêteront également serment en tant que députés flamands, et le ministre-président Kris Peeters lira la déclaration de gouvernement devant le Parlement flamand.

Le débat et le vote sur cette déclaration sont prévus pour mercredi, dès 10h00.

« Je ne ferai pas office de pot de fleurs »

Avant de procéder à la prestation de serment des nouveaux ministres, le Parlement flamand s’était également choisi un nouveau président et un nouveau bureau, ce lundi matin.
Le président temporaire Johan Sauwens a ainsi cédé sa place au nationaliste Jan Peumans (photo), nommé nouveau président du Parlement régional.

Au cours de son premier discours, Peumans a déclaré qu’il ne considérait pas sa nouvelle fonction comme celle d’un « pot de fleurs ». Il a souligné ne pas vouloir être « une marionnette » du gouvernement. Jan Peumans affirme par contre vouloir être « le président de tous les parlementaires, tant de l’opposition que de la majorité ».

Yves Leterme renonce à son siège

L’ancien Premier ministre (photo) et la ministre bruxelloise Brigitte Grouwels, tous deux démocrates-chrétiens flamands, ont renoncé à leur siège au Parlement flamand. Ils y seront remplacés, respectivement, par Jan Durnez et Paul Delva, qui prêteront serment ce lundi après-midi.

Leterme et Grouwels avaient déjà différé leur prestation de serment lors de l’installation du Parlement flamand. Il semble maintenant acquis qu’Yves Leterme entrera au gouvernement fédéral comme ministre des Affaires étrangères après le départ de Karel De Gucht pour la Commission européenne.

L’ancien Premier ministre gardera donc son siège de sénateur, pour lequel il sera temporairement remplacé par Els Van Hoof.

Brigitte Grouwels, quant à elle, gardera vraisemblablement sa place au sein du gouvernement bruxellois. Actuellement Secrétaire d’Etat, elle pourrait même y être promue ministre.