Les familles toujours davantage endettées

Les foyers belges éprouvent des difficultés croissantes à rembourser leurs emprunts. C’est en tous cas ce qui ressort des chiffres de la Banque Nationale, indique ce jeudi le quotidien financier flamand De Tijd. A la fin du mois de juin, les familles belges avaient ainsi accumulé ensemble une dette de plus de 2 milliards d’euros.
C’est avant tout pour le remboursement des prêts hypothécaires que les familles belges éprouvent des difficultés croissantes, en ces temps de crise. De nombreux foyers parviennent ainsi encore à peine à s’acquitter du remboursement mensuel. Les arriérés ont ainsi augmenté de 17,7%, pour atteindre un montant total de 650 millions d’euros.
Les arriérés sur des emprunts de consommation représentent encore toujours le poids principal de la dette, mais leur augmentation s’est limitée à 5,7%. Le total de ces arriérés s’élève actuellement à 1,38 milliard d’euros.

Les spécialistes affirment cependant que le marché hypothécaire belge se porte nettement mieux que celui aux Etats-Unis. Avant le début de la crise économique, les familles belges étaient encore parvenues à réduire leurs dettes.

Cette diminution a cependant été totalement annulée au cours de l’année écoulée.