Action de protestation des éleveurs de porc

Des éleveurs de porcs en colère ont bloqué dans la nuit l'accès à quatre centres de distribution de grandes chaînes de magasins. Les fermiers n'acceptent pas le fait qu'ils subissent de lourdes pertes depuis quelques années et exigent des prix justes pour la viande de porc. Leurs barrages ont finalement été levés vers 10 heures ce matin.
Les centres de distribution concernés par ce blocage sont ceux de Colruyt à Hal, de Lidl à Gullegem et d'Aldi à Roulers et Erpe-Mere.

Quelque 750 agriculteurs et sympathisants ont participé à l'action, à l'appel de VeVa, l'association des éleveurs de porcs. Les éleveurs réclament des mesures immédiates pour relever le prix de vente du porc. Ils affirment que de nombreuses fermes sont menacées de fermeture à cause de la lourde pression sur les prix mise par les chaînes de magasins.

Ils prennent comme exemple la période récente de beau temps, où le Belge a massivement fait des barbecues. Malgré la demande en hausse de viande, les agriculteurs ont soudainement obtenu encore moins pour leur viande de porc.

Levée des barrages

Les éleveurs ont finalement levé leurs barrages vers 10 heures ce matin. Selon la secrétaire générale de l'association flamande des éleveurs de porcs, Isabelle Degezelle, une rencontre a eu lieu avec des représentants de Colruyt.

"Ils se sont déclarés prêts à payer un prix correct pour des produits de grande qualité. Ils s'adresseront en ce sens à leurs fournisseurs", a-t-elle précisé.

Chez Colruyt, un responsable de la communication a indiqué que la chaîne était disposée à trouver une solution pour les éleveurs de porcs. "Mais seuls nous ne pouvons pas faire grand chose. La semaine prochaine, nous nous entretiendrons avec les acteurs du secteur", a-t-il précisé.