Frank De Winne se fait plombier à l’ISS

Les astronautes qui se trouvent actuellement à bord de la Station spatiale internationale sont confrontés à un problème pratique et assez prosaïque : l’une des deux toilettes dont dispose la station est bouchée. L’astronaute belge Frank De Winne, qui séjourne pendant 6 mois à bord de l’ISS, s’est dit prêt à tester ses talents de plombier.
Les treize astronautes qui se trouvent actuellement à bord de la Station spatiale internationale y sont momentanément confrontés à un problème pratique : l’une des deux toilettes de la station est en effet en panne. Plus précisément, elle serait bouchée.
La NASA affirme ne pas savoir ce qui a pu se produire pour entraîner cette déficience, mais elle a conseillé à l’équipe d’apposer un panneau « hors d’usage » sur la toilette en question et de procéder immédiatement à la réparation.

Entretemps, les astronautes disposent encore de la seconde toilette de l’ISS, mais aussi de deux toilettes de réserve dans les cabines du Soyouz qui a amené Frank De Winne et ses deux collègues russe et canadien, Roman Romanenko et Robert Thirsk, à la Station spatiale fin mai dernier. La navette spatiale américaine Endeavour étant actuellement arrimé à l’ISS, les astronautes pourraient éventuellement aussi en utiliser la toilette.
Frank De Winne (photo) aurait fait savoir aux autorités de la NASA, à Houston, qu’il avait le temps d’effectuer les réparations nécessaires. Des pièces de rechange se trouvent d’ailleurs à bord de l’ISS.

Selon la NASA, De Winne et un autre astronaute auraient déjà entamé les travaux de réparation. L’agence spatiale américaine espère « que la toilette pourra être réparée en deux jours ».

Si l’équipage ne parvenait pas à la réparer, l’approvisionnement en eau potable de l’ISS serait partiellement compromis. Les toilettes de la Station spatiale sont en effet conçues pour recycler l’urine en eau potable et permettre ainsi d’avoir moins d’eau à stocker à bord.