La Belgique célèbre sa Fête nationale

Les festivités du 21 juillet ont débuté ce mardi matin à Bruxelles par le traditionnel Te Deum en la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule, en présence de la famille royale. Cette dernière était également réunie cet après-midi, sur la Place des Palais, pour assister au défilé militaire. La journée se terminera par une fête populaire autour du Parc royal.
C’est le roi Albert II et la reine Paola (photo principale), la reine Fabiola, le prince Philippe et la princesse Mathilde qui assistaient ce mardi matin au traditionnel Te Deum célébré en la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles.

A l’issue de la cérémonie religieuse, la famille royale s’est prêtée à un bain de foule prolongé, malgré les mesures de sécurité renforcées. Ces mesures font suite, notamment, à des menaces adressées à plusieurs reprises à la reine Fabiola (photo), mais aussi à l’attaque perpétrée contre la famille royale néerlandaise à Apeldoorn le 30 avril dernier, lors de la Fête de la Reine aux Pays-Bas. Huit personnes avaient alors péri après qu’un homme ait foncé dans la foule avec sa voiture.
A Bruxelles, les quelques milliers de personnes qui s’étaient déplacées pour applaudir la famille royale sont restées derrière les barrières Nadar et un cordon de policiers bien visible. Ces policiers n’ont cependant pas empêché la famille royale d’approcher la foule.

La princesse Astrid et le prince Lorenz se sont, quant à eux, rendus au Te Deum à Anvers, tandis que le prince Laurent et la princesse Claire assistaient à celui à Mons.

Portes ouvertes au Parlement

En ce jour de Fête nationale, le Parlement fédéral et le palais de justice, à Bruxelles, ouvraient leurs portes au public. Sur la Place Poelaert, devant le palais de justice, un décor de village de police a été monté, tandis que le parc de Bruxelles accueille un Village de l’Otan.

Les plus intrépides peuvent également tenter, sur la Place Poelaert et au Parc royal, un voyage sur des montagnes russes.
Le défilé militaire a débuté vers 16h00 sur la Place des Palais, en présence de la famille royale et de nombreux ministres et personnalités. Là également, les mesures de sécurité ont été renforcées.

Le défilé était placé cette année sous le signe de l’Otan puisqu’on célèbre le 60e anniversaire de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord. Le Premier ministre a d’ailleurs inauguré le Village de l’Otan en compagnie du Secrétaire général de l’Otan, Jaap de Hoop Scheffer.
Le défilé militaire marquait cependant encore d’autres anniversaires : les 30 ans de présence des F16, ainsi que les 175 ans de l’Ecole royale militaire. Le défilé rappelait aussi que la Belgique assure actuellement le commandement de l’European Union Battle group.

La grande fête populaire du 21 juillet se terminera notamment aux alentours du Parc royal. Un grand feu d’artifice sera lancé vers 23h00 depuis les jardins du Palais des Académies.