Intempéries dans le nord de la Belgique

De grosses intempéries, accompagnées de coups de vent et d’averses de grêle, se sont abattues mardi, en début de soirée, sur le centre et l’ouest de la province du Limbourg et dans la province d’Anvers. Deux personnes ont été blessées. L’une d’entre elles a été hospitalisée.
Les fortes intempéries qui se sont abattues en début de soirée, ce mardi, sur les provinces d’Anvers et du Limbourg, ont fait deux blessés légers et surtout d’importants dégâts matériels.

Dans l’ouest du Limbourg, on a vu tomber des grêlons de la taille de balles de ping-pong. Le décor estival s’est ainsi transformé pour certains habitants en un paysage hivernal. Des dizaines de toits, serres, panneaux solaires et voitures ont été endommagés. Les services de secours ont été fort sollicités par des habitants appelant à l’aide.
La localité limbourgeoise de Heusden-Zolder a même vu passer un tourbillon de vent. « De nombreuses tuiles sont tombées des toits », précisait l’échevin des Travaux publics Mario Borremans.

A Halen, une tente d’un camp de jeunes a été soufflée, tandis qu’à Herk-la-Ville, un arbre est tombé sur le bivouac d’une organisation de jeunes, endommageant plusieurs tentes.

A Lint, en province anversoise, un mât supportant une conduite électrique à haute tension s’est abattu sur une voiture. Le conducteur, qui se trouvait à bord, a dû être désincarcéré par les pompiers. Il a été transporté à l’hôpital.

A Lier, toujours en province d’Anvers, un garçon de 12 ans a été légèrement blessé par une tente de fête qui s’était envolée.

Ailleurs dans la région, des arbres ont été déracinés, des rues inondées, des toits et des conduites électriques endommagés. Les localités de Duffel, Rumst et Koningshooikt ont été privées en moment d’électricité.

La Flandre occidentale aussi touchée

A Meulebeke, une habitation a été touchée par la foudre et a brûlé.

Et puis au port de Zeebrugge, le navire de croisière de luxe Queen Mary 2 (photo) qui y était amarré s’est brièvement détaché à la suite de rafales de vent. Aucun des passagers n’a été blessé, mais tant le navire que les installations portuaires ont été endommagées. Le Queen Mary 2 a repris la mer pour Rotterdam avec deux heures de retard, ce mercredi matin.