De plus en plus de célibataires en Belgique

Le nombre de célibataires continue d’augmenter en Belgique. Selon les chiffres publiés par le Service Public Fédéral (SPF) Economie, c’est dans le groupe d’âge de 25 à 29 ans que l’on trouve le plus de célibataires.
L’étude se base sur une enquête datant de 2001, enrichie de données provenant des registres de l’Etat civil datant de 2006.
C’est dans le groupe d’âge de 25 à 29 ans que l’on trouve le plus grand nombre de célibataires ;

En termes de pourcentage de population, plus de 21,5% des hommes ne possèdent pas de partenaire.

Au début des années 1980, on dénombrait moins de 8,2% de célibataires chez les hommes.

En trente ans le nombre de célibataire presque triplé. Chez les femmes c’est un peu moins : 5,8% en 1981 et 14,9% en 2006.

A noter aussi l’augmentation du nombre de cohabitants non-mariés avec enfants. Dans le groupe d’âge de 30 à 34 ans, 11,9% des hommes et 12,8% des femmes ont des enfants sans être mariés. Selon l’étude on ne peut plus parler de phénomène marginal.

De plus en plus de couples non mariés avec enfants

Si les cohabitants non-mariés étaient déjà très nombreux en Wallonie, en Flandre ce phénomène n’est que très récent.

De plus en plus de personnes élèvent seules leur enfant.

Dans le groupe d’âge de 40 à 44 ans, le nombre de mères célibataires est passé de 6,4% en 1981 à 15,2 en 2006.

Chez les hommes on est passé de 1,7 à 2,6%.