Nouvelles perquisitions dans des criées de fruits et légumes

Pour la deuxième journée consécutive, des perquisitions ont eu lieu dans une grande criée de fruits et de légumes frais du pays. La Direction Générale de la Concurrence est assistée au cours de ces inspections par des experts ICT du SPF Economie.
Mardi, les enquêteurs s’étaient rendus à la criée malinoise de Saint-Katelijne-Waver, ils y sont retournés, ce mercredi matin pour inspecter les livres de comptes et les ordinateurs.
Ces perquisitions mobilisent une dizaine de personnes sous l'autorité de l'auditorat du conseil de la concurrence avec dans le cas de Hoogstraeten la collaboration d’enquêteurs néerlandais.

Les enquêteurs agissent sur la base d'une dénonciation anonyme.

Il s'agit de vérifier si des ententes sur les prix ont été conclues, ou si des informations confidentielles ont été échangées dans le but de gonfler les prix artificiellement.

Des spécialistes informatiques participent à ces opérations.
Il va de soi que les perquisitions auxquelles il est procédé ne signifient en aucune façon que les infractions possibles à la législation relative à la concurrence sont établies.

Les perquisitions sont donc effectuées sans préjudice du respect de la présomption d'innocence et sans préjudice des décisions ultérieures qui seront prises par l'Auditorat et, le cas échéant, par une chambre du Conseil de la concurrence après instruction et après avoir entendu les entreprises concernées", a précisé le Conseil de la concurrence dans un communiqué.

Grâce au beau temps, les récoltes ont été excellentes partout en Europe, d'où une offre plus importante que la demande et des prix particulièrement bas des fruits et légumes.

Les douze criées de Belgique

Il y a douze grandes criées de légumes et de fruits en Belgique. Il s’agit en majorité de coopératives qui comptent parfois plus d’un millier de cultivateurs.

Ces criées servent d’intermédiaire entre les producteurs et la grande distribution.

Parmi les principales criées de légumes et de fruits citons la criée de Malines, REO à Roulers et l’accord de collaboration dont Hoogstraten fait partie, Brava et la criée limbourgeoise de produits horticoles.

A côté de cela il y a aussi les criées spécialisées en fruits, la région de la Hesbaye, Wépion, Looz dans le Limbourg.