Première victime de la grippe A/H1N1 en Belgique

Le Commissariat interministériel Influenza a appris jeudi matin le décès d'une jeune habitante de la province d'Anvers, des suites de la grippe A/H1N1.
Cette jeune femme, dont l'âge n'a pas été immédiatement précisé, avait été admise d'urgence à la clinique Sint-Elisabeth, après avoir à l'origine ressenti de "faibles symptômes grippaux" tels que mal de tête, fièvre légère et toux, le week-end du 18 et 19 juillet..

Elle est finalement décédée jeudi matin d'une "double pneumonie d'origine virale" malgré des soins intensifs. "Les analyses ont en même temps confirmé la présence du virus de la grippe A/H1N1", a précisé le communiqué.
Selon le docteur Daniel Reynders, médecin coordinateur au Commissariat Influenza, aucun facteur de risque n'a été mis en évidence chez la personne décédée et celle-ci ne rentrait pas de l'étranger.

Daniel Reynders a souligné que la pneumonie constituait une complication "connue" de la grippe. Le cas de la jeune femme n'illustre aucunement un renforcement de la dangerosité du virus A/H1N1. Il s'agit, a-t-il dit, d'une réaction individuelle dont on savait dès le départ qu'elle pouvait survenir dans certain cas et entraîner la mort.

Aucune détail supplémentaire sur la patiente ou sur l'hôpital où elle a été traitée ne sont divulgués par le Commissariat pour préserver son anonymat, a encore insisté Daniel Reynders.