City Jet ne vole plus vers Francfort

L’ancienne compagnie aérienne flamande VLM Airlines, rebaptisée City Jet et filiale d’Air France-KLM, a mis un terme à ses vols entre Anvers et Francfort. La liaison aérienne avait été lancée il y a 3 mois, mais n’attirait pas suffisamment de passagers que pour être rentable.
Fin mai dernier, la compagnie aérienne flamande VLM Airlines et sa consœur irlandaise CityJet, deux filiales d’Air France-KLM, étaient toutes deux rebaptisées CtyJet. VLM Airlines, dont le siège est à l’aéroport régional de Deurne (province anversoise, photo) et qui emploie 425 personnes, avait déjà été reprise par le groupe franco-néerlandais.

Cette opération avait pour but de donner aux deux acteurs régionaux une image de marque forte.

Au début du mois de mai, VLM Airlines avait lancé une nouvelle liaison entre l’aéroport régional anversois (Deurne) et l’aéroport international de Francfort, capitale financière allemande.

Mais la nouvelle liaison n’aura vécu que trois mois. Elle n’attirait en effet pas suffisamment de passagers que pour être rentable.

CityJet maintient par contre ses vols réguliers entre Anvers et Manchester (Grande-Bretagne).

Pour le personnel de CityJet, la suppression n’aura pas de conséquence néfaste. Les passagers qui avaient réservé un vol entre Anvers et Francfort seront remboursés.