Saint-Trond crée d’emblée la surprise

Le Standard de Liège - champion de Belgique de division 1 - n’est pas parvenu à s’imposer ce vendredi soir face à l’équipe de Saint-Trond - championne de division 2 - contre laquelle il disputait le match d’ouverture de la nouvelle saison du championnat, réformé, de D1. Les deux équipes se sont séparées sur un nul, 2 à 2. Axel Witsel a fait figure d’anti-héro, en ratant deux fois un penalty en phase finale.
Dans son propre stade de Sclessin et devant 26.000 spectateurs, le Standard de Liège tenta d’entrée de jeu, ce vendredi soir, de prendre à la gorge son opposant - monté en D1 à l’issue de la saison dernière. Grâce à son énergie, Saint-Trond survécut cependant à l’assaut.

Alors qu’au départ, les échanges tournèrent à l’avantage des Liégeois, les visiteurs ne furent cependant jamais réellement inquiétés, même par un coup franc de Defour ou un centre de De Camargo (photo) à l’attention de Mbokani. Bien mieux, Chimedza parvint à surprendre Bolat - le gardien liégeois - à la 24e minute et à placer les Trudonnaires en position d’avantage : 0-1.
Le Standard sembla un instant avoir perdu le nord, mais 13 minutes plus tard, De Camargo plaçait le but égalisateur sur une passe de Marcos : 1-1. Au retour des vestiaires, ce fut à nouveau De Camargo qui marqua, donnant ainsi l’avantage aux Liégeois : 2-1.
Le Standard espérait alors terminer le match en douceur, mais c’était sans compter sur l’ardeur trudonnaise. A la 73e minute, Euvrard plaçait dans le but adverse un ballon de Wagemackers qui avait rebondi sur le poteau et que la défense avait été trop lente à intercepter : 2-2.

Le Standard reçut encore deux occasions en or de marquer, grâce à autant de penalty sifflés par l’arbitre Luc Wouters pour des fautes de joueurs visiteurs. Les deux tirs furent confiés à Axel Witsel (photo), mais ce dernier échoua par deux fois. Le score resta donc inchangé : 2 partout.