Week-end meurtrier sur les routes belges

Trois accidents routiers survenus dans la nuit de samedi à dimanche - à Bourdon près de Marche-en-Famenne, à Brecht et à Gierle - ont tué cinq personnes et fait 19 blessés, dont certains très grièvement. A Bourdon, ce sont 4 jeunes gens qui ont péri dans la même voiture.
L’accident le plus meurtrier s’est produit vers 21h00, ce samedi, sur la Nationale 89 qui relie Marche-en-Famenne à Hotton, non loin de la localité de Bourdon, en province du Luxembourg.
Sur une voie droite - mais qui est réputée dangereuse pour avoir déjà vu d’autres accidents mortels -, quatre véhicules se sont percutés. La cause exacte de l’accident n’était pas encore connue ce dimanche matin, mais il semble qu’une collision frontale ait eu lieu entre deux voitures. L’une d’entre elle a ensuite été projetée contre un autre véhicule.

Trois jeunes hommes et une jeune fille qui se trouvaient à bord de l’une des voitures ont été tués sur le coup. Sept autres personnes ont été blessées, dont trois grièvement.

A la maison communale de Hotton, un centre de crise a été ouvert pour accueillir les familles des victimes.

Accident mortel à Gierle

Le second accident mortel de la nuit s’est produit à Gierle, en province anversoise.

Peu après 1 heure du matin, une voiture s’est écrasée contre un arbre (photo) sur la Chaussée de Turnhout.

Le conducteur du véhicule est décédé sur les lieux de l’accident.

Douze blessés à Brecht

Le troisième accident spectaculaire s’est produit vers 5h00 ce dimanche matin, à Brecht en province anversoise. Deux voitures y sont entrées en collision à un carrefour (photo).

Un groupe de cyclistes qui passait par là est venu porter secours aux automobilistes.

C’est alors qu’une troisième voiture est arrivée sur l’une des routes principales. Elle n’a pas pu éviter à temps le groupe de cyclistes.

Trois personnes ont été grièvement blessées, tandis que 9 autres ont été emmenées à l’hôpital avec des blessures plus légères.

Moins de tués sur les routes belges

Alors que ce week-end aura encore été meurtrier sur les routes du royaume, le baromètre sur la sécurité routière du mois d'avril 2009 révèle pourtant que le nombre de tués sur nos routes continue à baisser.

Selon le baromètre, 827 personnes ont en effet perdu la vie entre mai 2008 et avril 2009, ce qui représente 10% de mois que durant les 12 mois précédents, où l'on avait compté 920 morts. L'étude montre en revanche une diminution moins prononcée (- 2%) du nombre de blessés sur les routes belges. Ce dernier atteignait 48.000 blessés entre mai 2008 et avril 2009.

Les auteurs du baromètre attribuent la baisse de la mortalité à une moindre gravité des accidents.

Conformément à un accord européen, la Belgique s'est engagée en 2001 à réduire de moitié le nombre de tués sur ses routes d'ici 2010 - soit un maximum de 750. D'ici 2015, il faudra même ramener ce nombre à 500.