Abdelhaq Melloul Khayari arrêté à Bruxelles

L’un des trois dangereux détenus qui s’étaient évadés le 23 juillet dernier de la prison de Bruges, avec l’aide de complices et d’un hélicoptère, a été capturé ce lundi matin en région bruxelloise. Depuis son évasion, Abdelhaq Melloul Khayari (photo d’archives) avait déjà commis avec Ashraf Sekkaki des attaques à main armée d’agences bancaires en Flandre. Il sera ramené à la prison de Bruges et doit comparaître devant le juge d’instruction.
Avec Ashraf Sekkaki et Mohammed Johri, Abdelhaq Melloul Khayari était parvenu à s’évader le 23 juillet depuis l’une des cours intérieures de la prison de Bruges (Flandre occidentale), de façon spectaculaire. Deux complices des trois détenus avaient en effet loué un hélicoptère touristique (photo), puis forcé le pilote sous la menace d’une arme à atterrir dans la cour de la prison à l’heure de la promenade.
Le trio était parvenu à prendre la fuite, abandonnant un 4e complice dans la prison, puis à arrêter une voiture à proximité de l’autoroute E40 et à continuer leur cavale à bord de celle-ci.

La semaine dernière, on apprenait ensuite que les trois évadés étaient les auteurs de quatre attaques à main armée commises dans de petits bureaux de banque en région anversoise et en Campines. Une caméra de surveillance de l’agence cambriolée à Retie avait en effet fourni des images des gangsters, sur lesquelles Ashraf Sekkaki et Melloul Khayari étaient clairement reconnaissables. Les deux hommes avaient en effet agi à visage découvert.

Suivi depuis le week-end

De source fiable, la VRT a appris ce lundi que Melloul Khayari avait pu être arrêté ce matin à Bruxelles. A l’heure actuelle, le parquet ne veut pas se prononcer sur les circonstances exactes de l’arrestation.

Il semble cependant que le gangster - qui serait considéré par le parquet comme le plus dangereux des trois évadés - ait déjà été intercepté pendant le week-end, alors qu’il voyageait à bord d’un train Thalys entre Bruxelles et Paris. La douane avait en effet remarqué qu’il possédait un faux passeport.

Mais à Paris, Melloul Khayari avait à nouveau pu prendre la fuite.

La police aurait ensuite été prévenue, toujours ce week-end, que le fugitif avait repris la direction de Bruxelles. Une unité spéciale est parvenue ce lundi matin à l’arrêter, dans la commune de Molenbeek-St-Jean, en même temps que son frère et un autre suspect.

Melloul Khayari sera à nouveau incarcéré à la prison de Bruges, et doit comparaître ce lundi devant le juge d’instruction. L'homme de 41 ans a déjà fait des années de prison pour plusieurs attaques à main armée de banques. Il était déjà parvenu à s'évader de la prison de Verviers.