Triple évasion du palais de justice bruxellois

Les trois hommes, qui possèdent un lourd passé judiciaire, devaient comparaître ce mardi matin devant une chambre correctionnelle du palais de justice de Bruxelles pour un homejacking commis fin 2008. Ils sont parvenus à prendre la fuite avec l’aide de deux complices armés.
Les trois détenus - dont l’identité n’avait pas encore été rendue publique ce mardi matin - devaient comparaître devant une chambre correctionnelle au palais de justice de Bruxelles, pour un homejacking violent commis le 27 novembre 2008 à Londerzeel. Ils y avaient menacé deux femmes et un enfant avec des armes de poing et une kalachnikov, avant de tirer en direction d'agents de police.

Les trois gangsters au lourd passé judiciaire avaient été emmenés dans la salle d’audience, où les menottes leur avaient été enlevées - comme il est d’usage pour une comparution devant un tribunal. C’est alors que deux hommes masqués et armés ont surgi et menacé le personnel de sécurité du palais de justice.

Les cinq agents de sécurité qui se trouvaient sur les lieux n’ont rien pu faire pour empêcher l’évasion du trio du palais de justice. Suivis par les deux complices armés, les trois prévenus ont donc pris la fuite hors du palais de justice, sans être interceptés.

Les cinq hommes se seraient enfuis à bord d’une Renault Clio de couleur sombre. Leur trace n’a pas encore été retrouvée.

Ce mardi matin, la police examinait la salle d’audience, à la recherche d’indices qui pourraient servir à l’enquête.