Un précieux reliquaire volé en 1980 retrouvé

Pas moins de 29 ans après qu’il ait été subtilisé à l’église Saint-Pierre de Lessines (province du Hainaut), un précieux reliquaire cylindrique datant du 15e siècle a été retrouvé vendredi dernier chez un antiquaire limbourgeois. Le collectionneur l’avait acquis, de bonne foi, pour 40.000 euros. Il fait pourtant partie du patrimoine national et ne peut donc être vendu.
En 1980, le musée situé dans l’ancien Hôpital Notre-Dame à la Rose de Lessines (Hainaut) prêtait des objets religieux en argent pour une exposition organisée en l’église Saint-Pierre de la même ville. Des voleurs dérobaient 33 de ces objets dans l’église, pour une valeur totale de 60 millions d’anciens francs belges.

Le reliquaire qui a été retrouvé vendredi dernier était l’une des pièces les plus précieuses, explique Marc Vuidar, le conservateur du musée. « C’est un objet très important, l’une des pièces les plus précieuses de la collection qui a été volée en 1980 et qui date de la fin du 15e siècle. Cette pièce a donc 500 ans et est très bien conservée. C’est un objet réellement unique ! »

Patrimoine national

Considéré comme faisant partie du patrimoine national, l’œuvre d’un orfèvre du Cambresis sera restituée à la Fabrique d’église de Lessines lorsque l’instruction sera terminée. Le reliquaire-cylindre en argent doré est un chef-d’œuvre médiéval d’une valeur historique inestimable.

En 2003, quelqu’un tenta de vendre le reliquaire volé aux enchères chez Sotheby’s. La maison de vente lança l’alarme. Mais c’est chez un antiquaire limbourgeois que la police retrouva, la semaine dernière, l’objet volé il y a 29 ans. Le collectionneur l’avait acheté en toute bonne foi, pour 40.000 euros.

Sa valeur est pourtant estimée aujourd’hui entre 50.000 et 100.000 euros.

C’est le second objet parmi les 33 pièces volées en juin 1980 à l’église Saint-Pierre de Lessines qui a ainsi pu être retrouvé. L’espoir subsiste donc pour le reste de la collection.