La KBC réalise un léger bénéfice

Le bancassureur belge est parvenu à dégager un bénéfice de 302 millions d’euros au cours du deuxième trimestre de cette année. Un résultat bien meilleur qu’escompté puisque les analystes avaient tablé sur une perte de 400 millions d’euros pour le trimestre.
L’annonce des légers bénéfices réalisés par le bancassureur belge au cours du second trimestre 2009 a créé la surprise. La KBC avait en effet enregistré trois bulletins trimestriels négatifs consécutifs et réalisé, depuis juillet 2008, une perte de plus de 7 milliards d’euros.
Ce jeudi matin, la KBC confirmait avoir dégagé un bénéfice net de 302 millions d’euros, entre avril et juin. « Le climat sur les marchés des capitaux s’est amélioré, les résultats du pôle d’assurance sont bons et les compressions de coûts ont porté leurs fruits », explique le nouveau patron du groupe, Jan Vanhevel (photo).

Contrainte il y a quelques mois à faire appel à l’aide de l’Etat et à la Région flamande, la KBC explique avoir pris des mesures supplémentaires pour réduire encore plus la sensibilité future des bénéfices, notamment avec l’acquisition de la garantie bancaire de l’Etat couvrant les pertes liées aux CDO, des produits structurés dont la valeur s’est effondrée à la suite de la crise financière.

Le résultat positif du 2e trimestre réduit légèrement la perte immense enregistrée par le groupe depuis le début de l’année, soit 3,6 milliards d’euros au premier dernier.