Incendie dans une maison de repos: 9 morts

Neuf personnes âgées ont perdu la vie jeudi soir dans l’incendie d’une maison de repos à Melle (en Flandre orientale), trois autres ont été blessées, deux sont à présent hors de danger. Selon les dernières informations, c’est l’explosion d’un ventilateur au deuxième étage qui serait à l’origine du drame.
Les personnes décédées sont toutes des occupantes de la maison de repos, il s’agit de 7 femmes et de deux hommes, trente autres pensionnaires de la maison de repos ont également été hospitalisés.
L’incendie s’est déclaré vers 20h dans le centre de repos et de soins "Kanunnik Triest" et était sous contrôle vers 22h.

Selon les dernières informations, c’est l’explosion d’un ventilateur au deuxième étage qui serait à l’origine du drame.

L'occupant de la chambre où le feu a pris n'est pas décédé.

Celui-ci a pu quitter les lieux à temps, ce qui n'est pas le cas des autres victimes.

Aucune brûlure n'a été constatée sur les corps des personnes décédées.

Elles sont toutes mortes par asphyxie. La maison de repos ne disposait pas d'un système automatique d'extinction en cas d'incendie, mais ce type d'installation n'est pas obligatoire, selon les pompiers.

La fumée s'est rapidement répandue car les portes des chambres étaient restées ouvertes en raison des fortes chaleurs.

Les porte coupe-feu étaient fermées.

Le plus grave accident de ces 10 dernières années

Le bâtiment, d’une dizaine d’année accueillait environ 90 personnes âgées.

"Il s'agit du plus grave accident de ces dix dernières années en Flandre orientale depuis la collision en chaîne sur l'autoroute E17.

Tout le monde est fort touché et nous évaluerons la situation avec le comité de crise. Nous compatissons avec les victimes et les membres de leur famille", a déclaré le gouverneur Denys

Deux personnes hors de danger

Deux des trois personnes qui avaient été grièvement blessées jeudi soir sont à présent hors de danger. Le troisième blessé grave se trouve toujours dans un état critique, ont indiqué vendredi le bourgmestre de la localité, Dirk De Maeseneer, et le gouverneur de la province de Flandre orientale, André Denys.