Des scouts victimes d’un raid à Brakel

Une trentaine de jeunes ont mené un raid vendredi vers minuit dans l'établissement "De Rijdt", un centre sportif qui accueille des mouvements de jeunesse.
Le bourgmestre de Brakel, Herman De Croo, a qualifié cette agression d'"inquiétante".

Selon un dirigeant, ces jeunes ont cassé des chaises et des tables.

Deux dirigeants ont été blessés, alors que le reste de la troupe dormait déjà.

Cette attaque n'aurait duré que quelques minutes. La police n'a pas retrouvé la trace des agresseurs.
Certains d'entre eux sont revenus pendant la nuit, menaçant les scouts d'être encore plus violents, mais les portes et fenêtres du bâtiment avaient été verrouillées.

Selon Herman De Croo, trois dirigeants ont été blessés et deux ont dû être hospitalisés pour recevoir des soins. La section nationale des Scouts et Guides de Flandre ont dit regretter cet incident.