Cincinnati: rien ne semble arrêter Clijsters

Plus de doute, c’est un véritable retour en force dans la compétition professionnelle qu’est en train de réaliser la Belge Kim Clijsters au tournoi féminin WTA de Cincinnati (Ohio). Après avoir battu la Française Marion Bartoli et la Suissesse Patty Schnyder aux deux premiers tours, en deux sets chaque fois, l’ex-n°1 mondiale a éliminé ce jeudi la Russe Svetlana Kuznetsova en huitièmes de finale, en 3 sets 6-4, 4-6 et 6-2. En quarts de finale, elle sera opposée à la n°1 mondiale, Dinara Safina.
Gagnante, cette année, du tournoi de Roland Garros, la Russe Svetlana Kuznetsova (n°6 mondiale, photo) avait été annoncée comme le premier grand test pour Kim Clijsters. Elle le fut puisque la Limbourgeoise de 26 ans eut cette fois besoin de 3 sets pour arriver à ses fins.

Au bout de deux heures de jeu, l’ancienne n°1 mondiale (pendant 19 semaines en 2003) s’était qualifiée pour les quarts de finale grâce à une victoire par 6-4, 4-6 et 6-2.

Comme lors des deux rencontres précédentes à Cincinnati, Clijsters débuta la partie en force et prit rapidement une avance de 3-0, puis 4-1. Elle se déplaçait bien et avec légèreté sur le terrain, dominant son adversaire.
Mais la Russe se ressaisit, frappa plus fort et renvoya les balles plus rapidement, surprenant la Belge. A 4-4, Clijsters regagna son service, força deux points de break et de set et remporta la première manche par 6-4.

Le deuxième set débuta sur le même schéma, Clijsters prenant rapidement une avance de 3-0. Kuznetsova se ressaisit cependant, accélérant le tempo. Elles parvinrent à 4-4. En fin de set, la Russe reprit l’avantage et remporta la manche 4-6.

Le troisième set, dans la chaleur étouffante de Cincinnati, commença à égalité 2-2. Kim Clijsters accéléra cependant le mouvement, à tel point que son adversaire souffrant de la chaleur ne parvint plus à suivre. Au terme de 2 heures de jeu, la Limbourgeoise (photo) remportait le 3e set par 6-2.

« Tout se passe mieux que prévu »

« Je suis vraiment heureuse d’avoir choisi de faire mon comeback ici à Cincinnati », affirmait Clijsters (photo) à l’issue de la rencontre.
« Jusqu’à présent, tout se passe bien. Mieux que prévu même. Il faisait un peu chaud. Mes pieds brûlaient, mais c’était une bonne excuse pour bouger. C’est tout simplement agréable ».

Kim Clijsters disputera ce vendredi soir le quart de finale contre la Russe Dinara Safina, l’actuelle n°1 mondiale. Un autre test de taille pour la joueuse flamande.