Cincinnati: Clijsters battue par la n°1 mondiale

C’est finalement la n°1 mondiale, Dinara Safina, qui sera parvenue, ce vendredi en quarts de finale du tournoi féminin WTA de Cincinnati (Ohio), à mettre fin au comeback étonnant de la joueuse limbourgeoise. Au terme d’une heure 15 minutes de jeu, Kim Clijsters s’est inclinée devant son adversaire par 6-2 et 7-5. Elle prendra maintenant la direction de Toronto.
Tout comme lors des matchs qui l’avaient opposée, à Cincinnati cette semaine, successivement à Marion Bartoli, Patty Schnyder et Svetlana Kuznetsova, Clijsters parvint une nouvelle fois à prendre rapidement de l’avance sur son adversaire. Mais à 2-0, Safina lui opposait une résistance.

La Russe commença à frapper les balles plus fort et Clijsters dût céder du terrain. Safina égalisait vite 2-2, adoptant un tempo trop rapide pour la Belge qui ne parvenait plus à remporter un jeu au premier set. Ce dernier se terminait sur le score de 6-2 à l’avantage de la Russe.
Pendant la bonne heure que dura le match, la Limbourgeoise se vit d’ailleurs ravir 7 fois son service, alors qu’elle ne parvint que 4 fois à le prendre à son adversaire, et commit six doubles fautes. Au second set, elle parvint cependant d’abord à prendre une avance de 2-0, après une double faute de Safina.

Clijsters domina la partie jusqu’à 4-1, avant que la Russe ne se ressaisisse et ne remonte doucement la pente. La rencontre devenait réellement passionnante de suspens à 5-5, jusqu’à ce que Dinara Safina obtienne 3 balles de match et termine la partie sur 7-5.

« Safina m’a coincée »

A l’issue de la rencontre, Clijsters loua la prestation de son adversaire. « Dinara s’est montrée très forte aujourd’hui. Surtout dans le premier set, elle a fait très peu de fautes. Elle m’a vraiment coincée. Elle m’a donné très peu d’espace pour élargir le champ. Je n’ai pas pu jouer un tennis aussi agressif que celui que j’ai utilisé en début de semaine ».

Quelle conclusion Clijsters tire-t-elle après cette semaine à Cincinnati ? « Je suis très contente, parce que j’ai pu jouer quelques matchs, contre des adversaires difficiles. Je sais maintenant ce que je dois améliorer : mon service et mes retours agressifs. Je suis contente d’être parvenue, physiquement, à récupérer si bien après des matchs difficiles ».

L’ancienne n°1 mondiale se rendra la semaine prochaine au tournoi de Toronto (Canada), avant de prendre part à l’US Open.